Taïba Ndiaye : le Sénégal dispose désormais d’un parc éolien…

On le savait que le vert est dans les couleurs du Sénégal. Aujourd’hui le pays ajoute cette teinte sur sa palette énergétique

Situé  à une centaine de kilomètres au nord de Dakar, le parc éolien de Taïba Ndiaye, vient d’être connecté au réseau via la compagnie nationale Sénélec. C’est le premier projet d’énergie éolienne de cette envergure  au Sénégal.

Après dis ans de recherche de financement, le parc éolien de Taïba Ndiaye  se compose 16 éoliennes, importées du Danemark.   « Aujourd’hui, nous produisons 40 mégawatts mais à terme ce sera 150 mégawatts. On parle de 15% de la capacité du réseau » détaille  Yassine Majdallah,  directeur de  la centrale construite par Lekela, entreprise britannique.

Ce projet s’inscrit dans le Plan « Sénégal émergent » du gouvernement, qui vise à diversifier son mix énergétique. « L’énergie fossile au Sénégal est plus chère que l’énergie renouvelable pour le moment, confie Yassine Majdallah.

Alors que le débat sur le prix de l’électricité fait rage au Sénégal, les promoteurs de la centrale assurent que plus de deux millions d’habitants qui pourraient bénéficier de cette énergie « verte ».

A terme le parc  éolien devrait compter au total 46 turbines en juin 2020, pour  coût total de l’installation chiffré à plus de 340 millions d’euros.

« C’est un investissement qui sera très vite rentable au regard du coût exorbitant des énergies issues du pétrole dans ce pays… Enfin, c’est un bon clin d’oeil à la planète car c’est une énergie propre », explique Michel  Gakomo, référent économie la à Maison De l’Afrique à Nantes et enseignant à l’Université permanente de Nantes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *