Casa Africa Nantes

Tapez vos mots-clés pour trouver une association

Festival Atlantide – Les mots du Monde à Nantes

Du 15 au 18 février, retrouvez la littérature du monde, au Lieu Unique et dans la ville !
Casa Africa Nantes, en partenariat avec le festival, a organisé la modération pour deux belles rencontres…

 

Le vendredi 16 février à 13h30, au Salon de Musique du Lieu Unique, venez rencontrer Kim Thúy, la modération de cette rencontre sera assuré par Henri Copin de l’Académie Littéraire de Bretagne et des Pays de la Loire.

 

Kim Thúy est née en 1968 à Saigon en pleine guerre du Vietnam. À l’âge de dix ans, elle fuit le régime communiste comme des centaines de milliers de boat people. Installée à Montréal, elle exerce différents métiers, couturière, interprète, avocate ou encore restauratrice, avant de se consacrer à l’écriture. En 2010, Ru (Éd. Liana Levi, 2010) devient un best-seller en France et au Québec. Traduit dans plus de vingt pays, il obtient le Prix du Gouverneur général et, en France, le Grand Prix RTL-Lire. Avec Mãn (Éd. Liana Levi, 2013) et Vi (Éd. Liana Levi, 2016), Kim Thúy poursuit l’exploration de son identité double, liant avec force et légèreté le passé et le présent, la mémoire et l’intime.

 

Le dimanche 18 février à 14h00, au Bar du Lieu Unique, c’est Kidi Bebey qui sera présente ; Gervais Loembé, écrivain et conférencier, assurera la modération de cette rencontre.

 

Kidi Bebey écrit pour les tout petits, les moins petits et les grands. Journaliste, elle a dirigé des magazines d’information pour la jeunesse (Bayard presse), avant de passer à la radio où elle a produit et animé émissions et chroniques (RFI et France Culture). Désormais dans l’édition, elle a lancé chez Cauris Livres la collection d’albums pour enfants Lucy, consacrée à des personnalités de l’Histoire, originaires d’Afrique.

Mon royaume pour une guitare (Éd. Michel Lafon, 2016), est son premier roman de littérature générale. Il évoque le parcours de ses parents, arrivés jeunes boursiers camerounais à Paris et qui ont finalement inventé leur vie à travers l’exil. Une famille franco-africaine vue de l’intérieur.

 

Pour connaître le reste du programme du festival, cliquez sur ce lien : 

http://www.atlantide-festival.org

 

Bon festival à tous !